Le lendemain, direction Vik et ses plages de sable noir. Le temps est plutôt favorable, on en profite donc visiter les endroits que nous avons traversé en pleine tempête a l'aller, car a partir de maintenant, nous '' rebroussons '' chemin d'Est en Ouest .

P3200484

P3200490 P3200540

P3200497

P3200538 P3200568

 

Les chutes de Skogafoss:

P3200576

P3200586 P3200626

Une petite marche d'une trentaine de minutes nous mène plus en amont de la cascade, pour découvrir d'autres cascades...

P3200590 P3200598

Le village typique de Skogar qui est devenu un musée:

P3200625

P3200628 P3200632

Une carcasse d'avion en plein désert de sable noir, pour la petite histoire, on est pas tombé dessus, comme ça par hasard... en fait pierre avait lu un blog avant notre départ ou il avait vu une photo de cette carcasse. C'était donc devenu un peu pour lui LE but ultime de ce voyage... après les aurores boréales quand même ;) Ce jour la, pour la première fois depuis notre voyage, on choppe une connexion Wifi, Pierre s'empresse d'aller consulter le blog pour tenter de retrouver l'endroit ou se trouve cette carcasse. Bingo, le gars donne une description détaillé du chemin a prendre, et ça se trouve a seulement 10 min de la... Si ça c'est pas être chanceux!

P3200659 

P3200663 P3200712

Nous passerons la nuit sur cette étendue de sable noir, encerclés par les montagnes, seuls au monde. Avec un ciel dégagé... Que demander de plus ? La réponse en images:

P3200765 P3210859

P3210798

P3210931

P3210869

La  plus belle aurore boréale qu'il nous ai été donné de voir !!! partout dans le ciel, on ne savait plus ou donner de la tête. De 22 heures a 03 heures du matin, les aurores ont dansés dans le ciel pour notre plus grand bonheur. 

Imaginez Pierre, SA carcasse avec des aurores boréales, il est comblé. Il se met donc en tête de faire LA photo du siècle, l'aurore vu a travers la carcasse... Le genre de photo qui peut se retrouver en couv de GEO. Je trouve l'idee photo plutôt bonne, mais l'idée de traverser ce désert a pied, a la seule lueur de nos frontales pour retrouver l'avion ne m'enchante guère. On ne s'est pourtant pas garés trop loin, genre 1 km. Il fini par me convaincre. On laisse donc la lumière de la voiture allumée pour la retrouver plus facilement et on part comme des balles droit devant nous, persuadés de tomber direct sur l'avion. Mais on se rend compte bientôt qu'aller tout droit en plein désert, si t'a pas de boussole ben c'est relatif...  Au bout de 15 min de marche,on ne voit plus la lumière de la voiture, nos frontales éclairent aussi bien qu'une bougie en fin de vie... il fait -10 degrés... bref, on VA MOURRIR !!!  Pierre fait le deuil de la photo de sa vie . On fait demi tour sans savoir vraiment ou on va. Quelques jurons plus tard,et apres avoir vu notre vie défiler, on retrouve enfin la lueur de la voiture ça nous aura valu une bonne frayeur.