Quand il faut y aller, faut y aller, c’est partit pour  1650 km pour se rendre dans le centre de l’Australie et pouvoir admirer LE cailloux, l’emblème du désert Australien. La route est particulièrement ennuyeuse, ce n’est pas l’idée que l’on se faisait de la route de  l’out back, on se voyait déjà traverser un désert de sable rouge, avec une trainée de terre a l’arrière de Bumbo. En réalité, le route est goudronnée tout le long et le paysage n’a rien du désert comme on se l’imagine. C’est une étendue de buisson et d’herbe sèche sur des milliers et des milliers et des milliers….. de km. Le moindre changement de décor nous interpelle (forcement, on s’ennui tellement) et deviens prétexte a sortir de la voiture pour faire une photo.

Ici, les devil’s marbles (billes du diable) de gros blocs de calcaires tenant en équilibre, comme sorties de nulle part.

P1130809 P1130813

 

L’U.F.O center, considéré comme la capitale australienne des ovnis, qui se trouve être juste une road house qui vend pleins d’objets a l’effigie des petits hommes verts.

P1130823

P1130828 P1130829

 

Sculpture geante:

P1130838 P1130832

Une fois arrives a Alice Springs, ville de  plus de 26 milliers d’habitants, au milieu de nulle part (combien de fois on a pu se faire la réflexion avec Pierre : mais il faut être dingue pour habiter un endroit pareil !) On se pense sortit d’affaire mais pas du tout, il nous reste encore 500 km pour arriver au parc d’Ulurru. Nous ne nous attarderons pas trop dans cette ville, il nous reste encore de la route. Juste le temps d’acheter quelques vivres, d’hésiter un peu devant une enseigne mac Donald…. Et résister…  voir un mac do après tant d’heures de route sans croiser une once de vie, c’est un peu comme un mirage.

Nous arriverons finalement  au parc le, nous commencerons notre visite par les monts Olga, un étonnant groupe de rochers arrondis, a 35 km a l’ouest de l’Ulurru

P1130862

P1130877 P1130885

P1130865

 

Et nous irons ensuite admirer l’Ayers rock (Uluru), cet imposant cailloux qui mesure 3.6 km de longueur et s’élève a 348 m au dessus du plateau sablonneux qui le supporte. Il est possible de gravir l’ayers rock, une corde est mise à disposition car la montée est rude et les accidents sont fréquents (35 morts à déplorer durant l’ascension du caillou) Cependant ce rocher est un site sacre pour ses propriétaires, les Anangu. Sa dimension symbolique est telle qu’il ne doit pas être foule par des pieds humains. Les aborigènes  demandent donc de ne pas grimper, par respect pour leurs croyances. Nous ne le ferons donc évidemment pas, mais nous avons été surpris du nombre de personnes qui grimpent malgré tout. Mais pourquoi n’interdisent t’ils pas l’accès me direz vous ? C’est en projet. Mais les professionnels du tourisme sont convaincus que la fréquentation baissera brutalement si le rocher était ferme.

 

P1130951

P1130917 P1130926

P1130957

 

Un PETIT détour de 300 km nous mènera aux Kings canyons que nous ferons le lendemain.  Nous opterons pour une balade de 6 km sur la crête, les paysages sont magnifiques, les vues sont spectaculaires. Le chemin longe les sommets et nous mène jusqu’au ‘ Garden of Eden’ un écrin de verdure avec un point d’eau niche au cœur du canyon.

P1140016

P1140011 P1140041

P1140033

P1130989 P1130997

Ca valait le coup d’avaler tous ces km. Il est donc temps de rebrousser chemin et direction la cote Est, Let’s go, plus que 2600 km…

Pour notre derniere soiree dans l'outback, un repas special s'impose, nous vous presentons le mc polin'OZ.

P1140071

P1140060 P1140077

P1140078

Nous avons maintenant dépassé les 10.000 visiteurs ! Nous pensons fêter ca ce soir avec un bon verre de piquette et peut être bien (folie) un paquet de chips… En tout cas merci a vous tous qui suivez ce blog, merci pour vos commentaires qui nous font toujours autant plaisir.  Tachez de ne pas nous oublier, on ne sera de retour en France que pour l’été prochain.  On pense toujours autant a vous ! Et un grand merci a Steffen et Christine sans qui ce blog n’aurai pas été aussi bien alimente, car c’est a eux que l’on doit la connexion internet gratuite.

A bientot!